DÉCOUVERTE : MONDO JOUE LA MUSIQUE EN MODE « CHECK GAMEZ »

De son vrai nom Desmond Mbebwo, Mondo est un artiste camerounais originaire de la région du Nord-ouest et il est pleinement attaché à la culture camerounaise. Sa passion pour la musique est si grande au point où il est influencé musicalement par sa mère. Mais il est inspiré par des artistes tels que Doug Saga, DJ Arafat, Salatiel, Maahlox, DJ Kitoko et Singuila. Son art est une fusion d’Afro-Pop et de coupé décalé, c’est un artiste urbain qui apporte de la coloration et des couleurs à sa musique. C’est la raison pour laquelle nous partons à sa découverte et celle de son nouvel chef-d’œuvre.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

 

Le 1er décembre 2016, il se fait connaitre avec le single « Soulevez » sous le label CIM Rekords. Nous savons que cette expression témoigne la joie, l’ambiance et un « enjaillement » sur la piste de danse. Cette fois ci il est revenu avec une nouvelle donne intitulée Check Gamez, une chanson produite par Mr. Lee et le vidéogramme est réalisé par Adah Akenji, l’une des figures majeures du mouvement urbain camerounais.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

 

Aujourd’hui, nous partons à sa découverte et celle de son nouveau single « Check Gamez » qui est disponible sur YouTube depuis le 12 octobre dernier. Le message est clair, l’artiste exprime son optimisme et sa volonté de réussir dans la vie par ses propres en évitant les pièges de la facilité. Il vise le sommet et se donne les moyens pour atteindre ses objectifs comme il se doit. Mondo véhicule des ondes positifs et de la bonne humeur à travers cette mélodie. Il « joue ses cartes » c’est-à-dire sa partition sans tenir compte des personnes de mauvaise foi. Il veut « briller comme le soleil » à travers sa musique et sait que c’est par la voie du travail.

 

Publicités

LA LOUPE DE TNK : LE BLOG, MEDIA WEB 2.0 LE PLUS DÉTAILLÉ ET ÉLARGI A L’INFINI

L’apparition d’internet dans les années 1990 a élargi considérablement  les sources d’information de la presse en ligne qui s’est inscrite inévitablement dans cet ère du numérique. le monde assiste donc à la création des versions en ligne de ses journaux cependant les médias en ligne ne sont pas seulement les sources qui présentent l’actualité sur l’univers du web car nous avons aussi les blogs et les sites natifs de l’internet.

 

Résultat de recherche d'images pour "blog"

 

Le caractère propre des blogs

Les différents blogs présentent des divergences dans les modes de traitement de l’information et dans leurs énonciations. Le constat qui fait c’est que  tous les sites d’information et les blogs n’ont pas les façons identiques de montrer leur avis sur les questions traitées et abordées.

 

Résultat de recherche d'images pour "blog"

Les blogs et les autres sites web relèvent du 2.0 et bénéficient abondamment d’une grande liberté par rapport au fait d’exprimer leur opinion ou point de vue. Les blogueurs et les auteurs-propriétaires des sites font une présentation générale de leur engagement qui se manifeste de diverses manières. Au Cameroun, nous pouvons évoquer les cas typiques de blogs tels que  http://www.voila-moi.com/  http://www.kamerurbain.com/  http://arthurhimins.com/  http://www.missginapromotes.com/  http://www.betatinz.com/  http://www.lesmarchesdelodie.com/fr/  et bien d’autres.

 

Résultat de recherche d'images pour "blog"

 

Les blogs sont plus libres d’émettre des avis et des prises de positions et n’élaborent pas leurs articles de la même manière que les médias traditionnels et les médias en ligne. Les blogueurs utilisent des stratégies dans le but de marquer leur avis tels que : de moyens ou courts paragraphes argumentés et détaillés de nombreux connecteurs logiques, des liens des autres sites, du vocabulaire adapté selon le contexte.

NB: Ils n’hésitent pas à montrer leur implication en faisant usage de la première personne (du singulier ou du pluriel).

LORSQUE LE DINOSAURE DAREAL DANSE SUR « AYOHO ATE », LE SOL VIBRE ET TREMBLE

Voilà le dinosaure, toujours au rendez-vous, il a encore sorti ses énormes crocs longs et hyper tranchants qui portent le nom de « Ayoho Ate ». C’est une « song » Hip Hop avec des allures lourdes, punch et bling-bling. C’est son nouveau single qui est extrait de son propre projet baptisé « Au Calmozor ». Le son audio est produit par ShadyBizniz ; disponible depuis le 06 octobre dernier et l’animation des lyriques vidéo est assurée par Napster Kallash.   

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan

 

Quand le Dynosaure Dareal danse sur « Ayoho Até », le sol vibre et tremble

Le rappeur dévoile toujours son coté « fauve » et « prédateur » à savoir « mon gava que des bombes Al Qaïda, à se faire exploser mes gars sont candidats, it’s easy put your leg ova, lâche moi la bête montre moi ton coté fauve ». Une preuve qu’un prédateur ne baisse jamais sa garde même en mode « play ». Sous l’emprise de la bonne humeur, il faut rester lucide, éveillé, vigilant tout en montrant son coté « enjailleur » et danseur.

 

 

L’auteur de « Au Calmozor » surfe cette fois dans son univers club et bling-bling et ses lyriques en témoignent : « c’est le son des club chill & des govas, l’artiste est 4*4 phases Range Rover, que 2h et certains sont déjà Game ova ». L’ambiance, la détente et le fun sont à l’ordre du jour. Les adeptes du mouvement et de la bringue sont sur la piste de danse toute la nuit. L’atmosphère est électrique et le disc jockey est également dans le moov d’où le dinosaure dit : « le dj name drop et des égos sont flattés ».

 

« CONNECTEZ VOUS » DE MASTER OCLA FEAT. LONGUE LONGUE : EXEMPLE TYPIQUE DE BUZZ

Après la chanson à caractère social « Lettre au Ministre des Arts et de la Culture », le rappeur Master Ocla et l’artiste Longue Longue ont collaboré ensemble sur le titre (son audio) Connectez Vous. Nous comprenons que tous les chemins sont explorés pour parvenir au succès et ce « song » est un exemple typique de buzz et disponible depuis dimanche 8 octobre 2017.

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

 

Un exemple typique et propre du buzz

L’histoire a commencé sous forme de blagues lorsque Longue Longue se sert de son téléphone et fait une vidéo en disant « connectez vous connectez vous… ». Il fait son chemin à travers ses visuels et véhicule des propos qui suscitent le rire. Mais on se rend compte que ces mêmes dires sont des lyriques. Le libérateur attire tellement l’attention avec cette stratégie si bien qu’elle paie d’où le buzz. Ses lyriques en témoignent eux mêmes : « Même toi qui mange les beignets au quartier là. Tu dis que Longue Longue c’est qui ? En tout cas moi je mange au Hilton hein. Que celui qui n’a pas d’immeuble ne me parle plus sur Facebook ». Il ne s’arrête pas là et va jusqu’à dire : « Connectez-vous ééé Longue Longue veut parler. Connectez-vous ééé ».  Il n’y a pas de doutes, il a cafouillé et cherché le buzz au point où il a trouvé en assaisonnant à sa manière.

 

L’image ci dessus est celle de Master Ocla avec son équipe et Longue Longue.

 

Master Ocla appuie et confirme justement les propos de Longue Longue, des arguments qui justifient bel et bien ce buzz orchestré par le libérateur. Autrement dit, le rappeur va dans le même sens que lui « Connectez-vous ! Connectez-Vous ! On dit qu’il est déjà fou ? Connectez-vous ! Connectez-Vous ! Longue Longue veut parler. Connectez-vous ! Connectez-Vous ! C’est le mari de Wopso ». En d’autres termes, il prononce et retransmet des mots identiques que l’auteur d’Ayo Africa dans ses appels vidéos. Comme si ça ne suffit pas, il en rajoute « Connectez-vous ééé Longue Longue veut parler. Connectez-vous ééé C’est connectez ou Collectez? Connectez-vous ééé Longue Longue veut parler. Connectez-vous ééé Qui a donné le téléphone au Villageois là ? » ou encore « J’ai pris le pouvoir sur la toile en un mois du coup on me met les bâtons dans les roues. Ils ont les unités pour me saboter sur Facebook et j’ai l’immeuble Kirikou ». Des astuces et l’audace pour surfer sur le buzz, c’est de ça qu’il s’agit évidemment. Le but est d’amener un maximum de personnes à parler de ce « song » et en rigoler.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

 

Musique

Coté zik, c’est de l’Afro-Trap, un genre musical qui s’inscrit dans la même logique faite par Maahlox. Une musique qui vire complètement dans l’animation, l’ambiance et l’humour. Nul ne peut échapper au rire puisqu’il est servi en grande quantité via ce titre. Une mélodie qui fait automatiquement danser, bouger, sauter, marrer et ricaner. Ces deux artistes ont trouvé des ingrédients pour attirer davantage des abeilles sur leur miel.

 

« WE STILL DEY » DE GASHA FEAT. NABIL : PARTAGER ENSEMBLE LES JOIES ET LES PEINES

Il n’ y a pas de doute, la chanteuse Gasha est bel et bien la lady Gaga du Cameroun. C’est confirmé, son style vestimentaire et ses humeurs témoignent et confirment nos dires dans ce clip. En tout cas, elle est de retour et signe son come-back en mode « We still dey » en collaboration pour cette occasion avec le rappeur  Nabil4real qui a roulé sa bosse dans le mouvement urbain 237. Le vidéogramme est disponible depuis le 03 octobre dernier et réalisé par Tatapong Beyala.  

 

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et chaussures    

 

Le titre « We still dey » 

C’est une chanson qui parle de l’amour : l’essence et la base de la vie faite de hauts et de bas. Ce single est le deuxième extrait de l’EP de Gasha intitulé « Polish Shaft »  et la vidéo est l’illustration de ce featuring entre cette dernière et Nabil. Dans le clip, on voit un couple, deux êtres qui sont proches l’un de l’autre et qui partagent ensemble des bons moments et des peines . La ténacité d’un couple résulte du courage et de la victoire de faire face aux épreuves de la vie.

 

 

Les instants de folie, de frénésie, de doute, de tension et de rire font partie de leur existence. On les voit bien proches et collés l’un de l’autre, souvent ils se disputent, d’autres fois ils rigolent. Ils se prêtent à des jeux très rigolos et fument ensemble la chicha. Les deux tourtereaux sont toujours là, inséparables et indivisibles, la preuve que le « love » est une force non palpable et invisible. Coté Musique, les deux artistes répondent présents et leur expérience est un atout considérable.

 

ALLONS A LA DÉCOUVERTE DU MC 237 YANNKOVICH CARTER

La découverte est toujours une option envisageable dans la quête de l’apprentissage. Nous tombons cette fois-ci lors de notre ballade sur le rappeur camerounais Yannkovich Carter. Il vient bel et bien du 237 et faut pas se fier à son pseudonyme qui renvoie à la Russie et les US. On découvre ainsi cet artiste ainsi que sa livraison musicale intitulée « Forget Moi » qui donne un aperçu de sa personnalité artistique. Mais qui est-il réellement?

 

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe, lunettes_soleil, chapeau et nuit

 

Yannkovich Carter et le titre « Forget Moi »

Il commence la musique dès le bas âge, par la suite il fait des interprétations à l’école primaire. Carter écrit ses premiers textes au collège et cette aptitude et attitude lui permettent de prester lors des kermesses. C’est un passage obligatoire qui marquent les prémices et les débuts d’un futur artiste. En 2013, il sort de l’underground afin de rendre officiel ses activités en tant que artiste Hip-Hop. Yannkovich se fait connaitre lors des différentes scènes telles que le Douala Hip-Hop 2015, Bled Hip Hop, Empire Night, la Nuit du rap ou encore la première partie du concert de Davido au Cameroun.

 

L’image contient peut-être : texte

 

Forget Moi et la probable arrivée de Gaou

La chanson « Forget Moi » est disponible depuis juillet dernier et parle bien-sur du love et de la distance entre deux personnes. La déception est parfois dure à vivre et la rupture devient brutal au point l’un doit oublier l’autre. Il reviendra demain avec le nouveau single Gaou, un « song » dans lequel il mets en lumière un grand homme de sa famille qui lui a inspiré et profite pour véhiculer un message de courage et de persévérance.

 

LOCKO BOUGE PLUS QUE JAMAIS AVEC « DANSE AVEC MOI »

La façon magistrale de répondre une fois de plus après le buzz n’est autre que ce nouveau chef d’oeuvre du lover boy Locko. Après le succès du titre « Je serai là », l’auteur de « Sawa Romance » est revenu au sein de l’univers musical avec Danse avec moi. Un nouveau single produit par lui et DJ Kriss et une animation des lyriques vidéo musicaux assurée par Geraldrico Guevara

 

L’image contient peut-être : texte

 

Danse avec moi : un rêve en plein Night Club

Nul ne songe, c’est réel, cette scène pourrait vraisemblablement se dérouler en plein Night Club. L’ambiance dans cette atmosphère ne peut qu’être chaude et électrique. Nous y voilà, Locko nous y conduit avec sa mélodie dansante. Et ses lyriques retentissent sur les décibels et les vibrations « la vibe est bonne, ça ne vient pas d’ici, danse avec moi, danse avec moi. Certains me regardent comme le messie, d’autres diront toujours je suis petit. Quand on veut le njoh, on crie famille, danse avec moi (2 fois) ». Autrement dit, les avis divergent mais il reste lui même sans se prendre car la vie est éphémère et veut tout simplement avec cette perle féminine.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout, lunettes_soleil et texte

 

Mon avis sur la performance de Locko sur ce song 

Il prouve une fois de plus sa capacité d’adaptation sur des sonorités à la fois africaines et urbaines. La sonorité de ce son audio est relatif à un beat club associé de quelques cadences africaines. Locko apporte sa part de personnalité et de particularité sur l’instrumental et cette singularité ne tarde pas à se faire remarquer. Pour moi, il a répondu présent sur cette chanson de par son vocal, la vie et la vivacité qu’il donne à sa voix et je n’ai pas ressenti une gène. Au fil des expériences musicales emmagasinées, il devient aguerri et trouve l’astuce pour marquer sa présence avec son estampille artistique.

 

LA LOUPE DE TNK : JAMBO EST MILLE FOIS MIEUX QUE TAM TAM WEEK-END

Nous voici, la loupe de TNK est de retour mais cette fois ci avec une plume plus rapide et plus forte. La fois dernière, notre loupe s’est penchée sur les émissions « Canal Presse » et « Club d’Élites ». Aujourd’hui, on se penche sur Jambo diffusé sur Canal 2 International et Tam Tam Week-End sur la télévision nationale. Il est question d’apporter les raisons lesquelles Jambo est mieux et préférable.

 

Résultat de recherche d'images pour "loupe bonhomme"

 

Jambo : la république

Cette émission propose depuis quelques années un contenu très attrayant et diversifié. Sa véritable vient certainement des trois animateurs (dont on ne va pas donner l’identité) qui animent comme il se doit le plateau afin que la bonne humeur ne disparaisse. Le décor est esthétique et relève du beau, au fond du mur sur le centre de la pièce, le nom, le logo et le slogan reflètent l’esprit de l’émission à savoir : « JAMBO  THE PLACE TO BE ».

 

Résultat de recherche d'images pour "jambo canal 2 international"

 

Tout est brillant, éclaircissant et attirant. Les couleurs du décor et de l’emplacement changent tous les un et deux mois. Son innovation est pensé à l’avance et une nouveauté est envisagée afin de donner un caractère original au contenu. L’espace publicitaire est au rendez-vous et respecté à la lettre, les différents partenaires sont à l’honneur et ont droit à la parole. L’espace réservé à la prestation live des artistes connait également des changements au fil des mois. L’actualité musicale est une plus value à ce programme car elle accorde une importance. L’une des victoires c’est lorsque l’émission se déroule à la fois au pays et en hexagone, tout ceci se fait de façon instantanée.

 

Résultat de recherche d'images pour "jambo canal 2 international"

 

Les acteurs du show-biz ont également droit à la parole tout comme les managers, les musiciens et les acteurs de l’art musical. Cette émission donne droit parfois à des prestations en direct avec des orchestres. La fin de l’entretien entre le présentateur, le co-présentateur et un artiste est toujours suivie d’un nouveau clip de ce dernier diffusé sur les antennes de la dite chaîne. La qualité de l’image est remarquable, les montages sont assurés comme les effets spéciaux. Les bande-annonces sont toujours faites pour prévenir l’arrivée d’une célébrité à l’émission.

 

Résultat de recherche d'images pour "jambo canal 2 international"

 

Tam Tam Week-End : émission mère 

Cette émission date de plusieurs années et plusieurs célébrités et stars ont leur fait des passages et continuent de faire un tour. C’est la mère de tous et elle a toujours répondu présente pour les téléspectateurs. Restée fidèle à elle depuis des années, il est quand même temps que des innovations soient faites.

 

Résultat de recherche d'images pour "tam tam week end crtv"

 

Un même plateau et un décor identique depuis longtemps, rien n’a changé et l’aspect d’une innovation est presque absente. Les téléspectateurs ont toujours droit aux images semblables, il n’y a aucune évolution dans la façon de vouloir transformer l’environnement dans lequel l’émission est enregistrée et produite. Cela ne captive pas et aucune envie ne se manifeste quant à visionner ce programme et cela peut être possible que par nostalgie et habitude culturelle.

 

Résultat de recherche d'images pour "tam tam week end crtv"

 

Aucun aménagement n’est fait pour l’espace réservé à la prestation en direct des artistes. L’emplacement pour l’orchestre est existant, tout est plat et vide voire monotone. S’agissant de la qualité des images, c’est l’unique et la même depuis des années. L’un des changements c’est le direct lorsqu’un journaliste est à l’extérieur et s’entretient avec un artiste ou un acteur du show-biz.

 

Image associée

 

En définitive, voilà quelques raisons évoquées qui nous amènent à dire que nous préférons Jambo par rapport Tam Tam Week-End. Le choix est basé sur des observations et des indices.

BANTOU GOLD GIRL 237 : BLANCHE BAILLY EST DINGUO

Le nouveau single tant attendu de la « bantou gold girl 237 » est finalement mis en ligne depuis le 29 septembre 2017. Blanche Bailly a signé son come-back avec le titre Dinguo après « Mimbayeur » en duo avec le rappeur Mink’s. Un titre pleinement « lover » où la « single lady » exprime son amour à l’égard de son mec qui la rend tellement dingue. Notons que le « song » audio est produit pas Akwandor alias Blaise B.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur

 

En mode Dinguo…

Elle a un charme et une silhouette divine mais sous l’emprise de l’amour, son baby boy l’a rend folle de lui au point où elle est éprise de lui. Bailly le dit si bien « Molar, cette fois tu m’as somnifié, mon amour je te l’accorde instantané, prends moi en entier, mon bébé ne laissons rien tomber ». Ce passage témoigne bel et bien sa folie sentimentale, son attirance et la réciprocité. Elle se pose même la question « Na which kind juju wey use for ma head », comme si ça ne suffit pas, Blanche dit à la limite « you must cure my craze ». Autrement dit, son mec est le seul qui va lui guérir de sa folie amoureuse, lui comblé de love autant et tellement. La « go » pense à lui à tout moment, en tout lieu et à temps si bien qu’elle affirme « tu me rends dinguo, oh wéé oo (2 fois) ». Il est le seul qui compte à ses yeux et elle témoigne son sérieux lorsqu’elle exprime son « yamo » ou son « ndolo ».

 

 

 

 

BANTOU NEW AUDIO : ZAYOX NE VEUT PAS DE SON EX

Après « Mon époque », le rappeur Zayox revient une fois encore avec un nouveau son audio baptisé Mon Ex. Nous savons tous que l’ex c’est une personne avec qui on a entretenue une relation intime auparavant et c’est plus le cas à présent. La chanson audio est disponible sur Youtube depuis le 29 septembre 2017 et n’est autre que l’épisode 5 de Freeyox série.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

 

Qui est l’Ex de Zayox ?

C’est certainement celle qui ne l’aime pas et qui ne le gère pas . Mais elle veut reprendre une place qu’elle avait abandonnée et insiste pour s’en approprier. Son ex est à la fois provocatrice et allumeuse car elle envoie à son ancien gars un snap où ses seins et ses fesses sont refaits. On se rend compte que les anciennes « girl friends » n’ont plus honte et ne cachent plus rien ici bas en disant ouvertement au gars qu’elle espère s’envoyer en l’air avec lui. Cette « go » est « kinda et lui prend pour un tchinda c’est elle qui m’avait senta maintenant c’est elle qui veut la binda ». L’ex c’est le passé et nul ne veut pas d’un ancien amour car c’est une page tourné pour regarder maintenant l’avenir en face.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, selfie et gros plan

 

Zayox le dit clairement dans sa chanson « je ne veux plus de toi, ne me rappelles plus, non non je ne veux plus de toi, ne me rappelles plus, glisse on t’a envoyé, va dire là bas que tu ne m’as pas vu ». Il ne veut rien entendre de son ex, son ancien amour et ne veut plus rien traiter avec elle. Une mise en lumière est fait sur cette dernière qui est infidèle, va avec tout le monde, fréquente les marabouts et les églises réveillées.