LA LOUPE DE TNK – « L’ARÈNE » : INVITÉ CRÉDIBLE ET CASTING INCORRECT

La loupe de TNK est de retour pour parler cette fois-ci de l’émission L’Arène qui est diffusée chaque dimanche soir sur Canal 2 International. Cette loupe met l’accent sur celle qui a eu lieu dimanche 15 avril 2018. L’invité était Cabral Libii, un jeune camerounais déterminé, ambitieux, dynamique, candidat à la présidentielle et président du mouvement « 11 Millions d’électeurs ». C’est un habitué des plateaux de télévision et il apporte toujours une analyse propre à une situation précise. Il a en effet répondu à l’invitation et lorsque la parole lui est donnée, son avis est dévoilé puisqu’il est parti d’un constat fait en société et d’une analyse. Il sait capter et attirer l’attention vu la cohérence et la pertinence de ses propos. C’est un invité crédible à cause de son point de vue très porteur, maîtrisé et mesuré. Sa vestimentaire n’était pas des moindres car il a aussi mis valeur la culture traditionnelle camerounaise (« gandora »). Il a évoqué des faits et a proposé des solutions presque dans tous les domaines de la société.

 

Lorsque nous parlons de casting incorrect, c’est le cas des journalistes qui sont appelés pour questionner l’invité. Lui poser des questions jugées pertinentes auxquelles il doit apporter des réponses. Il ne s’agit pas de poser des questions pour piéger l’invité car cela peut susciter des incompréhensions et des malentendus. En plus, le journaliste qui est choisi pour échanger et communiquer avec l’invité, doit connaître le parcours, le CV, les réalisations et l’actualité de ce dernier. Ce n’est pas du tout un hasard, c’est un processus qui se construit, qui se conçoit, qui s’élabore et qui se concrétise par la suite. Revenons en sur le duel entre Njoya Moussa et Cabral Libii. C’était franchement incorrect et décousu de la part de celui qui vient en duel. Il s’est mis dans une posture où il posait des questions en pensant que l’invité était encore un étudiant de la fac alors que c’est un prétendant à la magistrature suprême. La tonalité qu’il utilise pour attendre que l’invité réponde à la question comme il le conçoit, n’est pas appropriée. Cela crée chez lui de l’incohérence et l’invité est déçu par rapport son question non favorable à l’application et l’adoption du Doctorat professionnel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s