LA LOUPE DE TNK- REGARD SUR LES DIFFÉRENTES ÉDITIONS DU JOURNAL TÉLÉVISÉ

Notre loupe a mis l’accent cette fois-ci sur les différentes éditions du journal télévisé. Des bulletins d’information de quelques chaines de télévision du territoire national. D’entrée de jeu, chaque entreprise de communication audiovisuelle a sa logique et sa philosophie. Chacune d’entre elle revêt des caractéristiques que nous allons étudier et évoquer. 

Nous commençons cette balade avertie par le journal télévisé de la CRTV la « télévision mère », la télé nationale. C’est l’une des éditions les plus détaillées, elle touche tous les domaines de la vie publique et met en avant le volet de l’administration. Il évoque l’actualité et les nouvelles concernant l’État, le gouvernement, ses différents ministères et le quotidien des dix régions. Il met en exergue l’action salutaire du pouvoir politique central, celle des forces armées et du Président de la République. L’apologie de l’État est son point fort et les victoires du pouvoir suprême sont rapportées aux yeux du monde.

 

Intéressons-nous aussi au bulletin d’information de la chaine Équinoxe TV. A la différence de la chaine nationale, elle décèle et touche du doigt les dysfonctionnements, les malaises, les manquements et les défaillances (une mauvaise gestion quelconque, détournement, les dossiers noirs d’une affaire etc.) du système concerné. Le journal parle du vécu quotidien du peuple des bas-fonds et les autres couches sociales. Il s’attarde aussi sur les nouvelles et les événements qui ont lieu à Douala et ailleurs. En plus, il se penche également sur le volet des faits divers. Les informations essentielles qui concernent la présidence et le gouvernement sont arguées par son service de la rédaction.

 

Le journal télévisé sur Canal 2 International vêtit parfois la tunique d’enfant de la « télé mère ». Les louanges à l’égard du pouvoir central en place ne sont pas exclues. Des extraits (reportage et compte rendu) l’attestent bel et bien. Son bulletin d’information a aussi comme particularité la diffusion des événements dont la visée est purement commerciale, les spectacles, les concerts, les soirées de gala et d’autres manifestations culturelles qui s’effectuent dans la grande majorité à Douala. Des portraits sont souvent à l’ordre du jour et concernent les jeunes qui se distinguent dans un domaine précis.

 

La chaîne de télé STV va un peu dans la même lancée qu’Équinoxe TV. Les événements de grande envergure ayant eu lieu à Douala et dans les grandes métropoles camerounaises. Ses différentes éditions télévisées de l’information traitent également des événements impliquant les entreprises, les institutions, les écoles et les universités de la métropole économique et du reste du pays. Les faits divers sont aussi dans l’agenda du jour puisqu’ils se rapprochent des habitants de Douala.

 

Le journal télé de DBS et celui de LTM s’inscrivent dans une logique de proximité. Ils viennent auprès des populations et des autochtones. Ils parlent des réalités de quartiers et les activités distinctes qui s’y déroulent entre les individus et les communautés.

La chaine Vision 4 n’est pas en reste, l’édition de son journal parle des prouesses et les actions salutaires du gouvernement. L’attention est davantage focalisée sur les faits qui se déroulent à Yaoundé. Un intérêt est souvent porté aux nouvelles des autres régions en cas d’événements heureux, de catastrophe, de trouble ou de tension. Ses éditions de journal ont aussi fait l’objet des polémiques, ce qui a suscité des débats houleux au sein de la sphère médiatique.

Notre regard a porté sur quelques chaines de télévision des deux principales villes (Douala et Yaoundé). Les médias présents dans les autres régions présentent certainement un contenu porteur et intéressant. Le seul problème qui se pose, est celui de l’accessibilité ; les réseaux locaux de distribution de câbles et d’images ont donc la responsabilité d’intégrer dans leur système les autres chaines camerounaises à capitaux privés. La donne serait encore bénéfique en ceci que le Cameroun pourrait créer son propre réseau numérique qui constituera les chaines locales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s