MBOA URBAN MUSIC : MOC LE LABEL ; UNE VOIX POSITIVE QUI VIBRE SOUS LE REGARD DE PAPA YAHWÉ

La musique a le pouvoir de réunir des personnes de tous les horizons divers. Ils sont juste des passionnés et des pratiquants de l’art musical. C’est le cas de MOC le label, une structure indépendante qui fait dans la musique. Son cosmos est fait de fusion et de mélange de cultures différentes et d’expériences multiples dans le domaine de l’art. Au sein de ce label, il y’ a quatre jeunes artistes signés qui ont un potentiel sur les plans artistiques et musicales.

Nous les avons vus lors de l’événement « Keep on Breaking Cypher 2018 » à l’Institut Français de Douala le 20 janvier 2018. Il s’agit de Djinn, Joel Ewolo, Ly Flo et Amugu; quatre jeunes hommes qui vibrent au rythme de la musique et s’expriment avec aisance sur la scène. Leur prestation scénique est intéressante et leur façon de faire participer le public au show, donne une saveur particulière, des frissons et un gout nouveau au spectacle.

 

Intéressons-nous à la chanson « Papa Yawé », c’est celle avec laquelle ils ont commencé leur show le week-end au sein de l’IFC de Douala. Cette chanson est une louange et un remerciement à l’égard du Très Haut pour les grâces et les bienfaits qu’il accorde dans la vie des Hommes. Ce titre témoigne le respect, la sauvegarde et surtout la protection qu’il met à la disposition de ses créatures.

 

Le clip « OTCP » se situe dans la dimension de la tuerie musicale c’est-à-dire attrayante et amène celui qui l’écoute à kiffer davantage. Le message est bel et bien claire car ce sont les tonneaux vides qui font beaucoup le bruit. Les parvenus quant à eux, aiment se faire voir mais n’attirent jamais l’attention. Dans le cas extrême, ils se font remarquer négativement et la suite n’est pas rose du tout. Joel Ewolo, Ly Flo et Tam Sir ont ajouté leur estampille et c’est la musique qui a pris feu.

Ce quatuor travaille actuellement sur la compile intitulée « Flip » qui va voir le jour cette année. Elle réserve certainement d’autres surprises . Ils explorent d’autres registres et d’autres colorations musicales. Le contact  avec des artistes et des passionnés des autres horizons apportent sans doute une expérience riche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s