LA LOUPE DE TNK : « COMÉDIE PRESSE » – UN MARCHÉ, UN FOURRE-TOUT ET UN MASSACRE COMIQUE

La nouvelle année est donc arrivée, la loupe de TNK revient en force en 2018 et met l’accent sur l’émission Comédie Presse, diffusée tous les samedis à 11 heures sur Canal 2 International. C’est une plateforme qui met en lumière les humoristes camerounais et traite l’actualité au Cameroun sous l’angle de l’humour. Notre loupe s’est baladée minutieusement et a relevé quelques indices non négligeables.

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises et intérieur

CE QU’IL FAUT SAVOIR

  • Cette émission est conçue et faite à l’image de « Canal presse » en terme de structure, d’agencement et de déroulement. Mais la différence c’est que « Comédie Presse » évoque les faits et les actus dans un ton humoristique dépourvu de sérieux. La raison est due à ce langage bouffon, de clown et identique à l’argot des autochtones de quartiers.

 

  • Lorsqu’on visionne ce programme, on a l’impression de se trouver au sein d’un marché(le carnage) puisque le bruit va dans tous les sens. L’atmosphère est tellement grouillante et fourmillante, nous entendons plusieurs personnes à la fois et on se demande s’il existe vraiment un présentateur.

 

L’image contient peut-être : 1 personne

 

  • Le coté humoristique de certains panélistes est remis en question au point de ne pas susciter l’envie de faire rire. Certains n’ont pas cette astuce et cette touche à faire adhérer le téléspectateur par le moyen de l’humour. Sur le plateau, on assiste de plus en plus à des singeries, un moyen auquel ils font recours.

 

  • Le présentateur en principe, devrait être l’humoriste par excellence qui se démarque. Il devrait être la personne qui sait orienter le débat presque non adéquat. Pourtant ce n’est pas le cas pour cette émission. Ça grouille n’importe comment et n’importe où d’où nous assistons à un massacre comique voire ridicule. La place est souvent faite aux improvisations qui ne sont pas préparées.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

 

  • En principe, la « Comédie Presse » devait ajouter une particularité à son programme, un espace réservé pour un petit show voire une mise en scène. Les invités sont des humoristes et se prêtent parfois à la comédie.

 

  • Les rubriques salutaires renvoient la revue de presse très essentielle pour une émission d’information, sans oublier le correspondant dit « Bic rouge » qui intervient en direct d’un autre et donne des informations proches des populations de quartiers.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s