LES 4 MEILLEURS RAPPEURS CAMEROUNAIS EN 2016 SELON MTV BASE

2016

Selon la chaine de musique africaine MTV Base, il y a quatre rappeurs camerounais qui se sont distingués sur la scène musicale et africaine en 2016. Cet avis résulte aussi de la qualité des clips vidéo et du statut de chaque rappeur à l’échelle africaine et internationale. Il s’agit de Stanley Enow, Maahlox le vibeur, Pit Baccardi et Franko. Ces derniers figurent ainsi aux cotés des autres rappeurs africains francophones tels que Kiff No Beat, Shado Chris, Daara J Family, Vano Baby, Iba One, Gaspi, Dip Doundou Guiss, Canabasse, Kanaa, Elom20ce, NG Bling, BGMFK, CCC, Blaaz, Big Ice et Lexxus Legal.

w.facebook.com/mtvbaseafricaofficial/

https://www.facebook.com/YKD.LM/?fref=ts

LES ARTISTES URBAINS QUI ONT MARQUÉ L’ANNÉE 2016

2016

Ils sont plusieurs qui se sont illustrés sur la scène musical tout au long de cette année 2016. il ne sera pas question de faire un classement des meilleurs artistes mais plutôt d’évoquer les faits marquants et positifs. La musique camerounaise est une fois de plus à l’honneur cette année et ses artistes ont valablement représenté le vert-rouge et jaune ici et ailleurs. Les révélations musicales de cette année sont nombreuses, les artistes ayant fait leur preuve sont restés au sommet et l’expérience prime toujours au top.

Les révélations de cette année 

Nous pensons ainsi à Tenor qui a conquis le public camerounais avec son titre fétiche « Do le dab » et le clip s’est hissé en plus aux hits parades de la chaine de télévision Trace. il revient en décembre avec la chanson festive et destinée aux adeptes de l’ambiance « Kaba ngondo » dont le clip est prévu pour janvier. il y a aussi l’artiste camerounaise d’afro-pop Blanche Bailly qui berce les mélomanes avec « Kam we stay » et sa voix est douce et mélodieuse. La chanteuse d’R&B Nelly Moukoko fait partie aussi des révélations avec sa voix imposante et son titre « Sala Makassi » est la preuve de son charme et de son talent.

Nous n’oublions pas Nernos qui a apporté une touche traditionnelle dans son rap puisqu’il est Le Kamsi avec son titre « Je ne suis pas bobo » et il affirme dans l’une de ses chansons que « Jésus est camerounais ». Nous évoquons aussi le rappeur Mic Monsta  est une réussite du rap 237 avec des chansons à succès telles que « Kwata state of mind » et « Fear » et c’est le Kendrick Lamar du Cameroun. Le MC Kaw-Z a sorti finalement la chanson  « Perika respect » qui l’envoie pleinement sous les des projecteurs.

La perle Mel B Akwen a fait une forte impression musicale avec un dernier bijou admirable « Ndelé ».   Nous n’oublions pas Akiba, Ambe, Ewube (Pop it), le duo de rap Teddy Doherty et Inna Money, MimmieSexy Monako, Keny, Amugu, Georges Breezy, Askia, Blaise B, la  poupée verte de la dance hall ZTra qui  » peut » toujours et ne se décourage pas, Dareal ou encore Maxtor.  Metuschelah quant à lui est venu avec un autre titre intéressant « Ya mm koi là bas? ».

La consécration

Mr Leo est une consécration cette année car son album « True love story » est un succès et ses chansons « On va gérer » ou « Jamais jamais » sont des victoires. Il a remporté des trophées au Balafon Music awards. Dans un registre identique, j’évoque Locko  qui connait un succès avec son EP « Skyzo » et c’est une voix exceptionnelle qui a porté fièrement les couleurs du Cameroun en Hexagone. Salatiel  n’est pas si loin de Mr Leo et Locko car il est l’auteur des tubes incroyables comme « Fap kolo remix » et « ça se passe ici » et cela lui vaut de remporter le prix du balafon spécial. Les femmes sont de la partie et l’artiste féminine de l’année n’est autre que Daphne. Son album « Here we stay » est une réussite et sa collaboration avec le légendaire Ben Decca l’ouvre les portes de la consécration. Elle gagne deux prix au balafon Music awards et un afrimma aux États-Unis. Pit Baccardi et son protégé Magasco ont marqué positivement la scène musicale de cette année avec des superbes collaborations « One by one  » et « Arrêtez« . je n’oublie pas Mink’s qui est l’auteur d’un titre à succès « Le gars est laid » et cette chanson se positionne comme la meilleure chanson Rap. Reniss fait bouger les adeptes du moov avec son song fétiche « La sauce » et elle fait toujours la sauce Tour national. Nous pouvons aussi évoquer l’artiste Numerica qui est sur une pente ascendante grâce à sa musique fusionnée de rythmes afro-camerounais et sa duo avec Daphne sur « No way ». L’artiste d’afro-reggae et de Bikutsi Dynastie Le Tigre fait partie de cette consécration et ses collaborations avec Roger de X Maleya et Numerica parlent en sa faveur.

All the way up: toujours au sommet

Ils sont toujours restés au sommet et nous pensons ainsi à Franko qui a connu un succès fou avec « Coller la petite » et cela lui a valu de gagner un disque d’or en France. Stanley Enow est toujours dans le jeu avec des chansons telles que « Dj play ma song » de la révélation Reggae Montess et « Follow me ». Il a remporté les prix de meilleur rappeur à Afrima au Nigéria et au Green color. Maahlox frappe toujours fort et ses chansons « ça ne rit pas », « tu montes tu descends », « tu es dedans » et « vis ta vie » sont des tubes qui se consomment comme il se doit bien qu’il soit toujours dans des polémiques. Jovi  est une force tranquille et son album « 16 wives » est une surprise riche en mélodie forte telle que « Mongshung » ou encore « Why God ». Il arrive tardivement mais il crée déjà le buzz. X-Maleya demeure le meilleur groupe des musiques urbaines 237 et les chansons  » Mon mariage » ou encore « Ndoumba » illustrent leur statut de leader.

ASKIA: LA GRENADE ATOMISÉE DU RAP APPORTE EN JANVIER LA NOUVELLE COULEUR « MA VALEUR »

14962806_680278915479457_5936286850732357124_n

Askia tourne la page Mutumbu

Il s’agit bel et bien d’Askia, la grenade atomisée du rap 237 qui explore d’autres horizons. Elle a travaillé auparavant avec le label Mutumbu records et elle a acquis de l’expérience pendant des années avec Mutumbu. Askia a sorti la mixtape « Under Construction » et des chansons Hip Hop remarquables telles que « No Worry me »; « Panda remix » et la chanson fétiche « Welcome for kwata ». Mutumbu Records appartient maintenant au passé pour elle et Askia se consacre au présent avec Alpha Better Records. Son départ est causé certainement par le non respect de certaines clauses et la négligence de certains aspects financiers.

Askia: son single « Ma Valeur » avec le label Alpha Better

Le talent ne se cache pas et la rappeuse Askia ne tarde pas à signer dans un nouveau label prestigieux nommé Alpha Better Records. Les artistes Mr Leo et Salatiel ont aussi signé à Alpha Better et Askia est la première femme artiste placée sous la protection musicale de ce label. Elle va sortir avec ce nouveau label, un premier et nouveau single baptisé « Ma Valeur » au mois de janvier 2017. Il s’agit d’une touche zouk et afro-pop qu’elle ajoute à son style et Askia va aussi collaborer avec Mr Leo, Salatiel et probablement Stanley Enow. Attendons seulement de voir la suite qui nous réserve des surprises agréables et musicales.

 

https://www.facebook.com/askiaofficial/?fref=ts

https://www.facebook.com/askia.karin?fref=ts

NJOKA TV: L’UNIVERS DU FUN ET DE L’ENTERTAINMENT

13934749_1412367482125876_6800206533862887017_n

Une initiative remarquable

La chaine de télévision en ligne Njoka TV est bel et bien une marque de grandeur salutaire et un chef d’oeuvre remarquable pour valoriser la culture camerounaise et ses valeurs. Njoka TV est le fruit d’une collaboration de plusieurs personnes dynamiques et ouvertes d’esprit. Le chef de file de cette réalisation n’est autre que l’entrepreneur Rofur Mbunkur. Il est un amoureux de la culture camerounaise et un fan des musiques urbaines code 237. The Boss comme il est communément appelé, est le fondateur du site bilingue de la culture urbaine kamerkonnection. Njka TV voit le jour en octobre 2016 et se positionne comme une plateforme du présent et du futur.

Njoka TV: la sphère du divertissement

Njoka TV est doté d’un contenu riche et diversifié sur le fond et la forme. Elle offre des menus divers et riches en couleurs tels que les films « Made in Cameroon », les web séries camerounaises, les séries télévisées, les documentaires, les longs et les courts métrages basés sur l’amour, le drame, l’humour, la comédie, la joie ou encore les traditions. Elle offre aussi des shows artistiques, des interviews de vedettes du show-biz, des vox pop et des musiques urbaines du code 237. Njoka TV valorise la culture du bled et encourage les artistes camerounais afin qu’ils aillent toujours de l’avant.

Un mélange du groove et du cinéma

Toutes les oeuvres culturelles sont étroitement liées et la musique et le cinéma le sont aussi. Les films camerounais sont accompagnés des mélodies, des sonorités et du groove du bled. Cette saveur apporte une touche original et permet aux « bledards » de s’identifier facilement à leur culture.

https://www.njokatv.com/client

www.njokatv.com

 

« COCOTIER »: LA NOUVELLE PERLE TROPICALISÉE DE LOCKO

15541125_1051196898325373_3176105697393963140_n

Locko revient avec une nouvelle perle musicale et tropicalisée connue de tous « cocotier » et cette chanson est présentée une fois de plus par le label Big Dreams Entertainment et produit par Iperkut. Sa sortie officielle était le 17 décembre dernier et ce « song » relève vraiment d’un chef d’œuvre.

La nouveauté et la touche de Locko

Locko apporte bel et bien une originalité et une nouveauté à cette chanson puisque c’est le premier song club qu’il fait et il y a aussi quelques rythmes zouk et pop. Nous savons tous que le cocotier se trouve à la plage dans les zones et les régions chaudes et tropicales. Ces caractéristiques donnent une saveur particulière à cette chanson et le terme cocotier revêt aussi une signification figurée que nous allons élucider.

Dans la chanson, il demande à la meuf de secouer son cocotier afin d’attirer indirectement ou pas l’attention. Elle doit montrer son coté fun, sexy, sensuel et désirable. Son cocotier renvoie à ses formes généreuses et son « popotin ». Elle danse en secouant ses atouts afin d’attirer les regards et que la gente masculine s’intéresse à elle. Locko est très loin d’être grossier et vulgaire dans les paroles de cette chanson et il a su utiliser les mots pour que ce song soit encore doux, suave et fin.

https://www.facebook.com/lockofficial/?fref=ts

 

TENOR APPORTE-T-IL UNE NOUVEAUTÉ AVEC « KABA NGONDO »?

15590663_1852052235013937_3065537503515340008_n

Le rappeur Tenor fait encore parler de lui et de son « le fiang le way le yamo » après « Do Le Dab ». Il revient le 18 décembre dernier avec une nouvelle chanson baptisée « Kaba Ngondo » et qui est présentée par le label WarMachine. Les adeptes de l’ambiance et de la fête sont bel et bien servis cette fin d’année 2016 avec cette « dancerie » de Tenor. Il est sans aucun doute la révélation rap cette année et il a frappé fort avec son premier « song ». Mais il est attendu et il a fait son come back avec un autre style et l’on se demande s’il apporte quelque chose d’original et de nouveau avec « Kaba Ngondo »?

La chanson « Kaba Ngondo » 

Le terme Kaba Ngondo est une expression propre à la culture du peuple sawa (région du Littoral-Cameroun) et désigne un ensemble de vêtements pagne propre à la gente féminine qui la couvre entièrement. Il dit que les vrais gars sont rares comme les filles en kaba ngondo puisque les jeunes filles d’aujourd’hui s’habillent en exposant à nu certaines parties de leur corps. Certaines meufs portent des jupes d’où les cuisses sont exposées comme leur ventre et elles ne cachent pas leur sensualité. Cette façon de se vêtir de leur part, est très provocatrice et incite les pulsions chez la gente masculine. Le message est présent et l’utilisation de l’argot camerounais est aussi inclus mais le rythme et la cadence ne sont pas nouveaux. Le rythme et la cadence de cette chanson ne sont pas nouveaux en ceci que l’ex groupe de Bikutsi 2Kitu et l’artiste Mani Bella utilisent le même style. C’est un afro-beat avec des rythmes Bikutsi et le succès de cette chanson repose sur le beat bien conçu, lourd comme il se doit et retentit. Le clip est attendu massivement et il va booster et propulser ce « song » au zénith des hits.

https://www.facebook.com/tenor.yamo?fref=ts

https://www.facebook.com/tenorofficiel237/?fref=ts

Z-TRA: LA POUPÉE VERTE ÉLECTRIQUE DE LA DANCE HALL

15403805_1622262411401993_8332404359511131106_o

Le courage, la fierté, l’audace, la détermination, la volonté ferme et la détermination ont fait d’elle une guerrière pas comme les autres. Elle est dévouée et va toujours de l’avant en montrant de quoi elle est capable. Z-Tra connait des moments difficiles dans sa carrière d’artiste mais elle a la force de se relever et de ne pas baisser les bras. Elle est riche en style et danse avec beaucoup d’énergie car elle est une puce électrique. C’est une artiste dance hall qui s’adapte facilement et sa collaboration avec SlimBeatz sur le titre « Boom Boom Bay » en est une illustration de son talent. La poupée verte Z-Tra frappe encore plus fort avec le titre « Z-Tra peut » et le succès ne tarde pas à se montrer. Monsieur Buzz l’accompagne et elle surfe sur les vagues du buzz de façon majestueuse. La suite sera encore plus belle et Z-Tra va montre une fois de plus qu’elle peut.

https://www.facebook.com/Ztrapeut/?fref=ts

PRESS RELEASE : MULTI AWARD WINNING AND NOMINATED AFROPOP URBAN ARTIST VUMOMSE

15337394_186019091863554_1370738010789065695_n

He is back again with an electrifying hit single « Move it » to end the year in a grand style. The newest Calabash Music label artist spiced his jubilant and exuberant style of Gospel and inspirational music with a technical Hip Hop blend that will most definitely galvanize everyone to dance. Vumomsé teamed up with Camerron’s finest producer Djess Panebo to beautifully craft « Move it » whichis also polished and mixed by Central Africa’s number one producer SlimBeatz. « Move it » video directed by Dr. Nkeng Stephens one of Africa’s best, featuring AFRIMMA Awards 2016 Best Dancer of the Year Brenda Dery, came just at the right time to give the end of 2016 the grandeur it deserves.

https://www.facebook.com/charlesvumomse?fref=ts

 

 

S-PRO : LA MARQUE DÉPOSÉE ET LE SEIGNEUR DE GSP

13000295_1723308881282649_6547536252220219466_n

S-Pro : l’énigme !

S-Pro n’est pas un mystère pour les aguerris et les avertis du Hip Hop 237. Son véritable nom c’est Nyemb Soho Joseph Steve et il fait ses débuts dans le mouvement urbain en 2003 comme beat maker. Il embrasse une carrière d’artiste trois ans plus tard en sortant le maxi « Triste à vivre ». Il fait son chemin dans cette sphère et enrichit son press-book au contact des scènes et des autres MC.

GSP : la team « ghettosarde » de choc

S-Pro fonde le label Ghetto S-Production (GSP) et travaille en équipe avec des rappeurs tels que Rich Mac, Lil Bona, Lil Staph ou encore Surhomme. Une équipe qui vibre au rythme du Hip Hop au couloir du 1.1 (PK 11) et ses environs. Ils sortent la compil « We gon’shine » et ce n’est pas une surprise puisque cette équipe est armée de sorte à se hisser au devant de la scène musicale. Les clips « Sauvons le Nord » et « Freestyle 237 » attestent bel et bien leur détermination et la confirmation de leur identité dans l’univers Hip Hop.

Pas Comme Les Autres :un EP sur le chemins des astres

Son single « Massée » qui veut dire la joie voit le jour en décembre 2015 et annonce son album « Pas Comme Les Autres ». Son opus sortira ce mois de décembre et réserve des surprises puisque les ingrédients sont réunis pour en faire des merveilles. La passion brule, la flamme est toujours allumée et le rêve est aussi permis.

https://www.facebook.com/joseph.nyemb.1?fref=ts

https://www.facebook.com/sprogsp/?fref=ts