LE CLIP « SUPPORTER » A LA HAUTEUR DE LOCKO

locko

NS Pictures et Big Dreams Entertainment ont réalisé un chef-d’œuvre remarquable paru sur youtube depuis le 11 novembre dernier. Locko est l’auteur de ce clip et de cette chanson « Supporter » qui a vu la participation du chanteur Mr Leo une autre pointue des musiques urbaines 237.

Le clip et l’audio à la hauteur de Locko

Le clip est vraiment à la hauteur de Locko tout comme l’audio car le chanteur est passé à une autre étape de son art et s’affirme vraiment. Mr Leo est une valeur forte de cette hauteur du clip qui va conquérir davantage tous les mélomanes. Ils ont deux styles différents, une technique de chant différente mais ils vibrent tous ensemble au rythme de l’Afro-pop. Il s’agit des deux meilleurs chanteurs du moment  et leur collaboration en est une illustration sublime. La musique les réunit et ils chantent ensemble sur le thème qu’est l’amour. Ils n’hésitent pas à témoigner  ce qu’ils ressentent et à prouver combien de fois ils tiennent à leur moitié. Ils montrent une fois de plus à quel point ils peuvent aller pour ces femmes chères à leur existence. Il n’y a pas de doute, Locko et Mr Leo forment un duo R&B irrésistible.

MEL B AKWEN: LA PLUS SWAG ET FASHION DES URBAN LADIES 237

mel-b

Mel B Akwen est une ravissante et fashion girl de l’afro-pop et des musiques urbaines en général. Elle a un look très branché, pimpant et swag et c’est une chanteuse très sexy, classe, allumeuse et craquante via son vestimentaire. Sa coiffure est originale, « africanisée » et reflète l’expression bantou du terme. Elle est attachée à ses racines, sa culture, ses valeurs et ses traits se font ressentir dans sa musique « Ndélétisée »et rythmique.

https://www.facebook.com/MelBAkwen?fref=ts

https://www.facebook.com/melbakwenofficial/?fref=ts

NAOMI ACHU EN MODE ALL THE WAY UP AVEC LE CLIP « GBAGBE »

15037280_931771496924059_1798604927310048563_n

C’est une lady irrésistible et elle s’affirme musicalement avec son charisme et sa voix exceptionnelle. Naomi est faite de mélodies et d’ondes positives qu’elle véhicule aux mélomanes sous l’emprise de son charme musicale et de sa beauté rebelle.

Son inspiration musicale et majestueuse

Elle est toujours inspirée lorsqu’elle écrit ses chansons, quand elle parle de la musique car elle respire via sa peau cette passion brulante. Naomi émet des harmonies qui accompagnent ses textes et elle puise cette force au plus profond de sa culture. Le clip « Gbagbe »est une fois de plus la confirmation de son talent au point où elle se retrouve au sommet de son art.

« Gbagbe »: une collabo remarquable

Le clip est vraiment à la hauteur de l’audio car Naomi a franchi une étape décisive dans sa carrière et se présente comme une pointue de la musique dite « World ». Cette chanson prime la suprématie, le pouvoir comme le clip en question avec une vive émotion et le jeu des couleurs.

https://www.facebook.com/naomi.achu.StreetTeam?fref=ts

CONCERT DE KIFF NO BEAT : MARQUE DÉPOSÉE DE BRICE ALBIN, TAPHIS OFFISHAL ET PAOLA AUDREY

f

Le concert de groupe Kiff No Beat s’est déroulé le 12 novembre dernier au Parcours Vita-Bonamoussadi (Douala) et le public de la capitale économique a bel et bien répondu massivement à l’appel. La joie et l’extase ont envahi les spectateurs et les amoureux de la musique et ils ont vécu en direct la prestation du meilleur groupe d’Hip Hop en Afrique francophone.

L’organisation de ce concert n’était pas facile mais WFG Entertainment a relevé avec courage et brio ce défi et ce challenge. Un concert organisé sur fonds propres et sans sponsor et j’affirme vraiment que ce n’est pas à la portée de tous et c’est très encourageant de la part du comité d’organisation. Ce concert a eu des limites, des lacunes et des manquements mais il n’est pas question de revenir sur ces points sombres et défaitistes.

Des talentueux, des personnalités et des personnes d’honneur se sont vraiment démarqués à travers leur stratégie et leur dynamisme. Il s’agit de Brice Albin, Taphis Offishal et Paola Audrey. Nous n’oublions pas aussi Arthur et son équipe mais nous revenons sur ces trois personnes remarquables. Ils ont abattu un travail respectable au niveau relationnel, de la promo média et de la logistique. C’est grâce à eux que Kiff No Beat a posé les pieds sur le sol camerounais et a donné au public venu nombreux un concert inoubliable. Leur but était de réunir 1500 personnes mais ils ont réussi à rassembler au parcours vita plus de 5000 spectateurs. Ils sont déterminés plus que jamais et ils vont se servir de ce qui s’est passé samedi dernier pour préparer l’avenir.

 

« WE ARE CHAMPIONS » DE SALATIEL & MR LEO : LE CRI DE LA VICTOIRE

vlcsnap-2016-11-17-17h01m02s812

Salatiel et Mr Leo reviennent cette fois ci avec un nouveau tube de la CAN féminine qui va débuter le 18 novembre prochain à Yaoundé-Cameroun. La chanson « We are champions » signifie en français « Nous sommes champions » et elle se présente comme des rugissements de la victoire et une saine émulation. Ce tube est aussi un élément de galvanisation des lionnes indomptables qui entrent dans l’arène lors de l’ouverture de cette compétition.

Les figures montantes des musiques urbaines Salatiel et Mr Leo ont collaboré sur cette chanson avec d’autres artistes reconnus et chevronnés tels que le rappeur Mink’s, la chanteuse Daphne, Mary A et Valdez. Ils sont positifs, optimistes et savent qu’ils sont des champions et que les lionnes sont des conquérantes. Ce sont les femmes joueuses qui ont le pouvoir et leur détermination est mise en avant dans cette chanson. La victoire s’obtient au bout de l’effort et elles iront jusqu’au bout pour être victorieuses.

https://www.facebook.com/salas.livoh?fref=ts

 

 

MUSIQUES URBAINES : LE SECTEUR MUSICAL ANGLOPHONE PLEINEMENT ORGANISÉ

nouveau-dossier

Il n’ y a pas de doute et la réalité est bel et bien mise en lumière aux yeux du monde car le secteur des musiques urbaines camerounaises connaissent une expansion et les artistes urbains originaires des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest se démarquent davantage. Ils sont tellement sollicités pour des prestations et leur participation est grandiose sur la scène musicale. La musique est structurée comme il se doit dans les deux principales villes (Buéa et Bamenda) de ces deux régions et la politique vis-à-vis de leurs artistes est respectée à la lettre. Les événements culturels sont pleinement pris en compte et le lancement des produits musicaux fait la Une dans ces deux villes en questions lors de sa présentation officielle et médiatique.

La musique : plus qu’une passion, une véritable profession

Les artistes anglophones vivent vraiment de la musique puisqu’ils sont encadrés, conseillés, suivis et managés. Ils ne se cachent pas pour l’affirmer car ils le vivent au quotidien et c’est une étape importante dans leur carrière. La chanteuse Mel B Akwen a fait savoir à l’émission Urbaniz qu’elle vit de son art et tous les bénéfices viennent de la musique. Elle n’est pas la seule parce que nous pouvons aussi citer Daphne qui a remporté aux États-Unis, l’Afrimma de la meilleure artiste d’Afrique Centrale. Elle est dotée d’une équipe dynamique avec la quelle elle travaille et la participation de l’artiste légendaire Ben Decca sur son opus, est une preuve de ce professionnalisme. Nous citons aussi la rappeuse Askia et la douce Olgha. Nous faisons aussi allusion à Ewube et Montess qui sont des artistes Reggae et la chanteuse du label New Bell Music Reniss qui connait un succès avec son tube « La Sauce ».

Le succès, les tournées et la reconnaissance  

La réussite et les prestations sont une habitude et une recompense pour ces artistes. Le rappeur Stanley Enow, Jovi et Coolkid, les chanteurs Mr Leo, Salatiel, Magasco, Blaise B, Mr Elad, Dr Sley, Ambe, Rythmz, Beat Baller, Pascal, E & Sky, Nick Assong ou encore Awu sont au sommet de leur art. Ils sont déjà connus en dehors de leur région d’origine et ont conquis le reste du Cameroun. Les artistes anglophones sont adulés partout au bled car ils ont un flow incroyable et très audible à écouter. Les artistes Stanley Enow et Way Dey ont remporté le 6 novembre dernier les trophées Afrima au Nigeria. Mr Leo se positionne à travers sa musique comme un artiste Afro-R&B redoutable qui remporte tout sur son passage. Le succès de leur tube fait d’eux des sujets de convoitise au point où ils font des tournées partout au Cameroun, en Afrique et dans le reste du monde. Magasco et Daphne ont effectué pour cette occasion des concerts au États-Unis fin octobre et début novembre dernier.

La réalisation : une marque de professionnels    

Les réalisateurs les plus célèbres Stephen Nkeng et Mister Adrenaline font la fierté des musiques urbaines camerounaises en réalisant plusieurs clips à succès via le contenu. Les clips réalisés par ces derniers sont incroyables et suscitent autant de l’admiration. Le rappeur Jovi s’est aussi lancé dans la réalisation et nous constatons qu’il est aussi doté des talents de réalisateurs et de metteurs en scène. La surprise est plus grande et joyeuse lorsque Mister Adrenaline a été nominé à Afrimma (États-Unis) dans la catégorie « meilleure réalisation de clips » et cette nomination est aussi une reconnaissance et un mérite pour le travail abattu par ce dernier.

https://www.facebook.com/StanleyEnowOfficial/?fref=ts

http://www.stanleyenowofficial.com/

https://www.facebook.com/leo4live/?fref=ts

https://www.facebook.com/salas.livoh?fref=ts

https://www.facebook.com/DaphneSME/?fref=ts

https://www.facebook.com/MelBAkwen?fref=ts

https://www.facebook.com/jennyfer.ewube?fref=ts

https://www.facebook.com/askia.karin?fref=ts

https://www.facebook.com/montessyvette?fref=ts

 

 

 

PIT BACCARDI FAIT SON COME BACK AVEC LE TITRE « ONE BY ONE »

14925372_1194826913910455_6649945476472449903_n

Après la chanson « Arrêtez », le rappeur et patron d’Empire Company Pit Baccardi revient cette fois ci avec un tube intitulé « One by one ». Il collabore sur ce titre avec son protégé Magasco. Il s’agit de l’afro-Zouk et nous pouvons dire cette fois que Pit Baccardi a réussi sa deuxième tentative. Cette chanson parle bel et bien d’amour entre un mec et un meuf qui se frotte l’un contre l’autre, qui se regardent les yeux dans les yeux et qui s’apprécient. Ils sont en mode zouk et la danse et le contact direct sont permis. Magasco apporte une autre coloration à cette chanson à travers le chant, l’utilisation des expressions propres à sa culture d’origine et Pit apporte une touche connu de tous qu’est le Rap.

https://www.facebook.com/realpitbaccardi/?fref=ts

 

MAGASCO VIT A FOND LE LOVE DANS LE CLIP « BELINDA »

14494837_1020368624738606_8871806602548646722_n

Pit Baccardi et son label Empire Company ont mis en avant ce gars talentueux et voici le résultat. C’est une pépite de talent et le clip « Belinda » témoigne des valeurs et des qualités qu’incarne le « Bamenda boy » Magasco. Le clip est sorti depuis le 18 octobre dernier et le chanteur Magasco a pris du temps pour réussir ce vidéogramme.

Le clip est exceptionnel et rien n’est fait au hasard car celle qui incarne le rôle de Belinda le fait naturellement en restant elle-même. Le clip est tourné sur la plage dans une fraicheur ambiante à l’africaine et les protagonistes jouent correctement leur partition. L’attention est porté sur elle car il l’aime Belinda, cette fille qui lui fait craquer et tous les atouts naturels et physiques de belinda sont mis en valeur puisqu’elle incarne cette beauté africaine qui vit l’amour avec son mec dans un autre contexte qu’est celui de la plage.

https://www.facebook.com/BamendaBoyy/?fref=ts

 

LE CLIP OFFICIEL « PERIKA RESPECT » DEJA DANS LES KWATS

14462902_1142403302480268_3700949470415330867_n

La vidéo officielle est déjà connue de tous et les amoureux de la musique peuvent donc savourer ce clip officiel « Perika Respect » du rappeur Kaw-Z The Stunner. Ce clip est présent sur youtube depuis le 2 novembre dernier et la suite va être encore plus belle et passionnante.

Cette chanson est tout simplement basée sur le respect mutuel et il s’agit d’un appel de la vie en société et en communauté. les hommes doivent apprendre à se respecter les uns les autres, quelles que soit leur situation sociale, leurs origines ethniques, leur race, leur religion ou leurs croyances. La suite de la saga de ce « boy » du quartier PK 12 Bassa (Douala) est encore plus passionnante.

Quant au contexte de la chanson « Perika respect », le petit frère ne doit pas manquer le respect à son ainé qui lui donne le respect en retour. Une vraie marque de réciprocité et de mutualité. Il doit avoir de l’estime et de la considération à l’égard du grand frère.  Il ne doit pas afficher des grands airs jugés inutiles et se hausser les épaules pour ce qu’il n’est pas réellement.

https://www.facebook.com/wintern1?fref=ts

http://bit.ly/16wVBtE

 

STANLEY ENOW REVIENT AVEC LE CLIP « FOLLOW ME »

img_20161106_103624

Le rappeur Stanley Enow revient cette fois ci avec une nouvelle touche baptisée Afro-trap car iol s’agit d’un style afro-beat et une autre vision du Hip-Hop et des musiques urbaines camerounaises. Il signe son retour sur une approche nouvelle avec le clip de la chanson intitulée  » Follow Me  » un titre (single) de son » Afro Series  » en vue de la préparation de son deuxième album. Cette chanson est présente sur youtube depuis le 28 octobre dernier et est disponible sur http://smarturl.it/StanleyEnowFollowMe .

Il n’y a aucun doute, ce clip est tourné dans le stade omnisports de Limbé (région du sud-ouest Cameroun) et nous voyons des femmes entrer sur l’aire de jeu en maillot et short. Stanley apporte aussi son soutien aux Lionnes indomptables pour la CAN féminine 2016 prévu au pays de Samuel Eto’o. On voit Stanley jouer le rôle du coach en donnant des instructions aux joueuses et en faisant des étirements. Ce clip comporte aussi des danseurs qui effectuent des chorégraphies synchronisées et exécutées. Les tenues des joueuses sont sexy et très moulantes au point où leur postérieure se dessine.

L’autre partie du clip est tourné dans sa résidence Motherland en Afrique du sud. Dans un grand salon décoré de sculptures africaines, des danseuses viennent les unes après les autres danser et on voit l’artiste assis sur une grande chaise comme un roi et souverain bantou. La suite est encore intéressante lorsqu’on voit pleines de personnes danser ensemble dans une autre salle, parmi elles, nous voyons l’artiste Montess, Martino Enow, Stanley lui-même et d’autres membres du label Motherland.

https://www.facebook.com/StanleyEnowOfficial/?fref=ts

http://www.stanleyenowofficial.com/