NERNOS DIT QU’IL N’EST PAS BOBO

Un rappeur pas comme les autres en la personne de Nernos a sorti une chanson identique au Cameroun populaire de par son argot et ses réalités et je lui tire mon chapeau pour cette vision et son travail de longue haleine.

Le résultat qui suit c’est la chanson « Je ne suis pas bobo » et elle est la preuve que le rappeur vise bien haut au point d’en devenir un jour « bobo » (aisé) de par ses efforts. La chanson est disponible depuis le 30 mars et la vidéo témoigne la réalité de Nernos et des autres jeunes résidant dans les quartiers populeux et populaires des villes de ce bled béni.

Nernos est un griot urbain attaché à ses valeurs et à ses racines et c’est cette qualité qui va le guider jusqu’à ce qu’il recherche. « Je ne suis pas bobo » est actuellement écouté de tous et les émissions musicales ne peuvent pas s’en passer d’une telle merveille. Bravo l’artiste, ce n’est que le début d’une belle sage parsemé de bonheur et de gloire.

Publicités

A VOUS LA SCENE: LA BULLE DES MOTS, DU SLAM ET DU HIP HOP

L’institut français de Douala sera le théâtre de la poésie, du jeu des mots et du Hip Hop ce samedi 2 avril à partir de 14 heures. 

Les amoureux, les professionnels et les amateurs de musique vont se produire sur la scène de l’institut français à Akwa devant un public averti et passionné d’art musical. Les habitués de cet événement de la capitale économique seront de la partie tels que Epysode alias Arnold Kouakam, TNK et bien d’autres.

Le jeu des mots sera au rendez-vous et chaque artiste va les magner à sa guise afin d’en donner un sens à son existence et le public ne saurait resté indifférent par la beauté de ces mots. Le week-end se profile déjà à l’horizon et chacun aiguise ses armes afin de faire son entrée dans l’arène comme un gladiateur.

GENERATION 2.0: BIG UP A BRICE ALBIN ET FREESTYLE DE WIZKID ET STANLEY ENOW

Il n’y a pas de doute, l’émission Génération 2.0 est l’une voire la meilleure en matière de promotion des musiques urbaines du Cameroun et l’animateur Brice Albin en est le principal instigateur de cette victoire.

Il est a fait de cette émission une consécration au point de faire venir Wizkid et Stanley Enow pour un freestyle hors du commun et nous pouvons constater que les camerounais et ceux de la diaspora ont écouté avec joie ce bonheur et ce direct depuis Radio Nostalgie à Douala.

Je tire personnellement un Big Up à Brice Albin et que le grand Manitou tout puissant le guide toujours dans cette mission. Wizkid et Stanley ont « freestylé » et les auditeurs ont kiffé car c’est du lourd et du bon. Coup de chapeau à ces maestros du micro et de la scène musicale mais la suite sera encore plus que passionnante.

LE CONCERT BLACK LIST GUINNESS DE WIZKID ET STANLEY ENOW EN 3 MOTS MAGIQUES: PHENOMENAL, MAGISTRAL ET MAGNIFIQUE

Toute le ville de Douala a explosé samedi dernier 26 mars au club Camtel de Bepanda avec la tuerie musicale de Wizkid et Stanley Enow qui a emporté le public venu nombreux.

L’ambiance était au rendez-vous et le public était fou de musique, de joie au point de voir avec ses propre yeux les deux jeunes artistes africains Wizkid et Stanley réunis sur la mème scène pour une cause identique.

Les premières parties sont assurées par les artistes locaux et la totale de ce concert se trouvait exactement entre ces deux artistes et fils du continent noir. Le public n’a pas été déçu car tous les ingrédients ont été réunis pour donner à ce concert une saveur particulière.

Ce concert était unique en son genre avec une logistique adéquate et de qualité comme dans les pays développés. La puissance technologique continue de faire ses effets pour apporter une touche à la fois phénoménale, magistrale et magnifique à ce show musical.